‘Rencontres à table’. Une matinée Porte ouverte à l’abattoir de Boulogne.

Dans le cadre de la journée des « Rencontres à table » un évènement national porté par les professionnels de la filière qui souhaitent faire connaître au public la viande, et ceux qui la font, une visite guidée du site boulonnais a été organisée ce vendredi 31 mai.
Dans cet abattoir, on traque la moindre souillure. Avant l’abattage, le bon état des animaux est impérativement vérifié. Sitôt l’abattage, ce sont des gestes très techniques qui permettent d’ôter le cuir et les parties digestives sans souiller la viande. L’objectif n’étant pas la course au tonnage, mais au travail de qualité. Tout au long de la chaine, les carcasses sont préservées du moindre contact humain. Les opérateurs, gantés et encapuchonnés, sont intégralement revêtus d’une combinaison, de couleur différente selon les étapes du traitement de la carcasse. Éviscération, découpe, inspection vétérinaire, pesée, classement, chambres froides, au fil de la visite, le directeur et ses équipes détaillent aux visiteurs chaque poste, beaucoup de technique, de rigueur dans les procédures.

Le bien-être animal une étape incontournable
La qualité passe par la bientraitance des animaux, le bien-être commence dès l’élevage. Ensuite, le transport est une étape primordiale. Les chauffeurs reçoivent une formation spécifique, et les particuliers doivent être en possession d’un agrément pour le transport de leurs animaux. 

Mêmes précautions à l’arrivée en bouverie, les animaux doivent être manipulés sans stress, un impératif pour les opérateurs, formés à la connaissance des comportements animaux.

La visite du site s’est achevée par la présentation du projet de la future halle d’abattage, et la prise de parole des élus, intervenants et partenaires.
Le moment convivial n’a pas été oublié pour clôturer cette journée, avec la dégustation de produits locaux issus de l’atelier de découpe de monsieur Fontan.